Finale de Ligue des champions d’Afrique: Ahly du Caire-Widad Casablanca, duel au sommet

La formation d’Al Ahly du Caire tentera, lundi soir face au Wydad Casablanca de confirmer son statut du club le plus titré d’Afrique et perpétuer sa domination de la Ligue des

champions d’Afrique, avec ses dix titres qu’il détient dont ceux des deux dernières éditions.

Des C1, le « National » du Caire en a conquis dix! Son entraîneur sud-africain, Pitso Mosiman, a gagné les deux dernières et aussi celle de 2016 à la tête des Mamelodi Sundowns, le club du président de la CAF, Patrice Motsepe.

Mosiman a fait venir son joueur fétiche, Percy Tau, attaquant sud-africain habile, auteur d’un doublé en demi-finale aller contre l’Entente Sétif (4-0). Tau n’est pas très grand et conduit une attaque de petits gabarits, avec Hussein El Shahat (1,71 m) au milieu et Mohamed « Afsha » Maghdi (1,68 m), meneur à la grosse frappe de balle.

Al-Ahly s’appuie évidemment sur des « Pharaons », comme le gardien Mohamed El-Shenawy ou Ayman Achraf en défense central, et quelques brillants joueurs africains, notamment le taulier et râtisseur malien Aliou Dieng ou le latéral tunisien Ali Maâloul.

De son côté, le WAC compte sur la phénoménale ferveur de leur public, dans un stade Mohamed V (52.000 places) qui promet d’être incandescent. Mais les supporters ne marquent pas de but, et le « club de la nation » compte surtout sur ses joueurs, l’attaquant congolais Guy Mbenza en tête.

Walid Regragui, entraîneur quadragénaire (46 ans) passé par la Ligue 1 (Toulouse, AC Ajaccio…), s’appuie aussi sur Yahya Jabrane, capitaine et homme à tout faire du milieu de terrain, Achraf Dari, défenseur, vainqueur du dernier CHAN avec la sélection des joueurs locaux du Maroc, ou Ahmed Reda Tagnaouti, troisième ou quatrième gardien dans les listes du sélectionneur Vahid Halilhodzic.

Les Rouges de « Casa », dont le nom signifie « Amour » et vient d’un film éponyme de la légendaire chanteuse Oum Kalsoum, ont un autre objectif en tête: rejoindre leur grand rival, les Verts du Raja, en remportant eux aussi une troisième C1.

Ces deux effectifs parmi les meilleurs d’Afrique jouent habituellement un football offensif, on peut espérer un duel spectaculaire

Source APS

Check Also

Jeux Méditerranéens 2022 : près de 3500 athlètes annoncés à Oran

Un total de 3434 athlètes issus de 26 pays, prendront part à la 19e édition …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *