Home » FOOTBALL » CAN 2015 : l’Algérie gagne sur le fil face au Mali

CAN 2015 : l’Algérie gagne sur le fil face au Mali

L’équipe d’Algérie s’est imposée à domicile face au Mali (1-0), ce mercredi 10 septembre à Blida, dans le groupe B des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. Une deuxième victoire en deux matches pour les Fennecs acquise en fin de rencontre, alors que les Aigles étaient réduits à dix.

Deux semaines et demi après le décès du footballeur camerounais Albert Ebossé à Tizi Ouzou, 5000 policiers et gendarmes étaient mobilisés autour d’un stade Tchaker plein à craquer, ce mercredi 10 septembre à Blida, pour assurer la sécurité du deuxième match de l’Algérie en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 contre le Mali.

Dans ce climat particulier et enveloppés dans le vacarme assourdissant de leurs supporters, les Fennecs n’ont pourtant pas offert à leurs invités et adversaires le luxe du moindre round d’observation. Dès la 3e minute, Riyad Mahrez, qui restera très en vue par la suite, reprend de volée et frappe la barre transversale. Peu après, c’est au tour de Saphir Taïder de toucher le poteau sur un coup-franc lointain (11e), bientôt suivi par Carl Medjani qui, dans la même action, place sa tête exactement au même endroit.

Domination algérienne

Les bases sont posées : ce match sera algérien. Rien qu’en première mi-temps, Slimani est à deux doigts de marquer d’une tête croisée à la réception d’un coup-franc lointain (21e), puis Sofiane Feghouli, à la réception d’une passe en retrait de Mahrez, voit son tir en pivot frôler le poteau d’Oumar Sissoko, le gardien d’Ajaccio, qui a repris les gants de la sélection malienne en l’absence de Mamadou Samassa, suspendu.

Incapables de concrétiser leur domination, les hommes de Christian Gourcuff s’exposent aux contres de ceux d’Henryk Kasperczak. L’ancien Stéphanois Bakary Sako, aujourd’hui à Wolverhampton, s’illustre par deux fois : en fin de première période, il déborde sur l’aile puis ajuste mal sa passe en retrait pour Yatabaré, avant de louper le cadre face à un but pourtant à moitié ouvert à l’heure de jeu.

Carton rouge pour Mamoutou N’Diaye

Coup de pouce du destin pour l’Algérie, les Aigles sont réduits à dix après le deuxième carton jaune reçu par Mamoutou N’Diaye pour une faute sur Feghouli (69e). Dans une fin de match davantage rythmée par les fautes que par les beaux gestes, les Fennecs vont logiquement profiter d’un énième coup-franc pour profiter de l’expulsion du défenseur central. Mahrez, encore lui, met le ballon devant le but, et c’est Carl Medjani qui se jette pour inscrire le seul but du match d’une tête plongeante (1-0, 83e).

Grâce à cette victoire sur le fil contre son rival le plus dangereux pour la qualification, et après sa victoire inaugurale en Ethiopie, l’Algérie prend seule la tête du groupe B. Les Fennecs restent sur la lancée d’une Coupe du monde réussie avec une élimination en huitièmes-de-finale face à l’Allemagne, future championne du monde. Le Mali, en revanche, est rattrapé par le Malawi, qui s’est imposé plus tôt dans la journée face à l’Ethiopie, que les Aigles affronteront dans un mois à domicile.

CLASSEMENT GROUPE B

Points Buts Contre +/- Joués
1. Algérie
6 3 1 +2 2
2. Mali
3 2 1 +1 2
3. Malawi
3 3 4 – 1 2
4. Ethiopie
0 3 5 – 2 2


Source http://www.rfi.fr

Check Also

La CAN en 2022, le calendrier africain chamboulé

Les instances du football africain, perturbé ces derniers mois par la pandémie de nouveau coronavirus, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *